Laurent Alexandre : « Les élites ne veulent pas partager l’intelligence »

Laurent Alexandre est partout. Pour quiconque suit de près le débat sur l’avenir de l’intelligence artificielle, l’essayiste, chirurgien urologue, co-fondateur de Doctissimo aujourd’hui à la tête de DNA Vision, une société belge de séquençage de l’ADN, semble avoir monopolisé la parole, encore davantage depuis la parution début octobre de son essai La Guerre des intelligences (éd. JC Lattès). Et ce à grand renfort de formules chocs, provocatrices et péremptoires, qui irritent les voix expertes plus prudentes sur le sujet. Chez Usbek & Rica, notre intérêt prioritaire pour le futur nous a souvent fait côtoyer les réflexions et prophéties de Laurent Alexandre, depuis la parution en 2011 de son essai La mort de la mort (éd. JC Lattès). Son discours récent sur l’hyperpuissance des géants de la tech, et notamment sur Google, nous a conduit à l’inviter comme témoin lors de notre Grand Tribunal pour les Générations Futures, sur le thème « Faut-il démanteler Google ? », le 4 décembre prochain. Nous l’avons reçu à la rédaction à cette occasion.

Le 28 mars dernier, Elon Musk annonce le lancement de Neuralink. Objectif : créer des interfaces hommes-machines pour augmenter nos cerveaux, condamnés à terme, selon le patron de Tesla et SpaceX, par le « démon » de l’intelligence artificielle. Pour Laurent Alexandre, les progrès récents réalisés en matière d’intelligence artificielle nous ont carrément fait entrer en guerre, et il est temps pour nos cerveaux biologiques de résister. Tout repose, d’après le « docteur Alexandre », sur les épaules d’une institution, l’école. Car selon lui, le danger n’est pas que l’intelligence artificielle dépasse l’homme, mais bien qu’elle en dépasse certains beaucoup plus que d’autres. De la « guerre technologique » à l’eugénisme en passant par le dépassement du QI comme outil de mesure de l’intelligence, Laurent Alexandre a explicité, pour Usbek & Rica, sa vision du futur.

En lire plus sur le site – usbeketrica.com

Source : Usbek@Rica – 26 Novembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *